Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

L'eau : une urgence humanitaire pour 300 millions de personnes - International / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #22593 Publié le 06/03/12 | Vues : 68

L'eau : une urgence humanitaire pour 300 millions de personnes / International


A l’occasion du 6ème Forum Mondial de L'Eau (12 au 17 mars à Marseille) et de la Journée Mondiale de l’eau, Action contre la Faim met en avant, à travers cette vidéo, les 300 millions de personnes qui chaque année sont victimes des catastrophes naturelles, des épidémies et des conflits et ont un besoin vital en eau et assainissement.







300 millions d’exclus de l’eau, 300 millions de héros
Pour sensibiliser le grand public à une cause lointaine, Action contre la Faim a fait le choix de ramener cette problématique dans le quotidien des français à travers une habitude populaire : le match de foot. On retrouve un groupe d’amis rassemblés dans un salon autour d’une pizza et un couple qui suit la rencontre sportive dans un café bondé de supporters. Alors que l’on croit suivre un match important de la Ligue des Champions, les supporters soutiennent en faites l’avancée de Djemahra… Cette jeune haïtienne de 11 ans vivant à Gonaïves, région fréquemment frappée par des cyclones et des inondations, part à la recherche d’une eau saine pour elle et sa famille. Djemahra fait partie de ces 300 millions de héros qui, affectées par des catastrophes naturelles, des épidémies et des conflits, ont un besoin vital en eau et assainissement.






Témoignage de Djemahra Destinas en Haïti




L’eau une urgence pour 300 millions de personnes
Victimes des catastrophes naturelles, des épidémies et des conflits, 300 millions de personnes ont un besoin vital en eau et assainissement propres. Pourtant, des solutions existent pour que les personnes affectées aient accès à une eau et un assainissement adéquats. Mais ces réponses d’urgences doivent être accompagnées de solutions sur le long terme, sans lesquelles le cycle infernal de la vulnérabilité ne prendra pas fin.






Témoignage de Polenli Tankoano au Burkina Faso









Témoignage de Nagham du village de Susya en Cisjordanie









Témoignage de Davaadalai Enkhnasan à Oulan Bator en Mongolie




En savoir plus
Partager :
Facebook